Chronixx : Reggae Revival sur la grande scène

Malgré son jeune âge Chronixx a su s’entourer de grands noms de la musique : Joey Bada$$, Gong Marley ou encore Major Lazer. Aujourd’hui âgé de vingt-cinq ans, le reggae man jamaïcain est l’une des figures de proue de la nouvelle scène « reggae revival ».

Chronixx est le fils de Chronicle, célèbre chanteur dancehall. En accompagnant son père dans les studios d’enregistrement, il se fait l’oreille et se familiarise très tôt avec la production musicale. Dès quatorze ans, il fait ainsi ses débuts en tant que producteur pour des artistes jamaïcains, les accompagnant dans l’enregistrement ainsi que dans la construction de “rhythms ». Rapidement, Chronixx entame une modernisation des racines profondes du reggae traditionnel en leurs administrant quelques notes de musique soul et des rythmes tirés du hip-hop.

Sur ce reggae modernisé, Chronixx se plaît à scander et chanter des textes qui traitent d’amour, d’accomplissement personnel, de non-violence et de sujets de société. De sa voix douce, l’artiste berce les foules et diffuse ses énergies positives. Le Jamaïcain profite de ce passage belfortin pour nous présenter « Chronology », un premier long-format composé de seize titres produits par la crème de la crème.