Un dimanche impertinent avec Hamza, Lomepal et Eddy de Pretto

Sorry, no posts matched your criteria.

Un vent d’irrévérence souffle sur la journée de clôture des Eurockéennes… Emmenée par les impertinents Lomepal, Hamza et Eddy de Pretto, la relève du rap francophone se dispute la presqu’île du Malsaucy sur fond de vocabulaire cru et paroles acerbes. 
Amours désabusés, règlements de comptes, bad trips de fin de soirée… Affres et excès de la jeunesse sont passés au crible d’un flow lourd et sans concessions, aux airs d’exutoire.
Pas question pour autant de se laisser aller au spleen du dimanche soir : C’est à coups d’uppercuts que ces durs à cuire, dressés fièrement sur leurs rings, de la scène du Chapiteau à La Plage, broient du noir et font face aux aléas de la vie. 
Un épanchement de virilité dissimulant toutefois, comme le concède de Pretto dans « Kid », une part de séduction et de romantisme, promesse pour leurs lives aux Eurockéennes d’une palette d’émotions riche et insoupçonnée. 

No Comments

Post A Comment