Mouvements : Etienne Rochefort

Cet interstice a été réalisé par Nicolas Habas avec Etienne Rochefort de la Cie 1 des si, sur la terrasse de la Green Room, avant le montage de la scène elle-même.

Si on admet que danse et musique sont des arts qui se déploient dans l’espace, on peut imaginer une forme d’écriture cinématographique de la danse qui utilise les espaces de la ville de Belfort et notamment celui du festival comme matière première de l’oeuvre et non pas comme le support d’un récit.

Il s’agit ici d’investir un lieu singulier et de se laisser saisir par les sensations auxquelles il nous renvoie : les couleurs, la matière des sols, la circulation de la lumière et les flux des individus sont autant de matériaux susceptibles de nourrir et d’encadrer l’écriture.

Une visibilité hors norme pour la danse…Ce projet, à la croisée des arts donne à la danse l’opportunité d’une visibilité hors norme et se décline de diverses manières pour élargir les possibilités de diffusion et toucher des publics multiples.

En collaboration avec VIADANSE le Centre Chorégraphique National de Belfort, plusieurs chorégraphes sont invités à se projeter en temps réel et en réactivité avec des lieux insolites proposés comme éléments déclencheurs de la mise en jeu des corps et de l’imaginaire.

Attentif aux différentes esthétiques, le réalisateur est en lien avec les chorégraphes pour retranscrire les intentions des danses proposées.

Les captations sont faites dans l’environnement sonore naturel des différents espaces…

 

ÉTIENNE ROCHEFORT

Cie 1 des Si // FR
Issu d’une génération télé, il se passionne pour les dessins animés, les mangas et pour le cinéma de manière générale. Cet art d’orienter le regard à travers un objectif, de créer un univers, une ambiance se ressent dans son travail de mise en scène traversé par la culture hip hop.

 

Une coproduction Eurockéennes de Belfort & ViaDanse, Centre Chorégraphique National de Bourgogne Franche Comté
Réalisation : Nicolas Habas
En partenariat avec Arte Concert
Avec le soutien du Ministère de la Culture